Après avoir profiter de l’arrivée de la saison estivale et des vacances pour vous remettre au sport, il y a fort à parier que votre motivation l’ai emporté sur votre raison.
Vous vous êtes surpassés, mais maintenant de bien désagréables douleurs se manifestent un peu partout dans votre corps. J’ai nommé: les courbatures !
Les courbatures, les courbatures… en préparant cet article, je me suis rendu compte que c’est probablement un des phénomènes physiques lié au sport totalisant le plus de rumeurs, d’idées reçues et de fausses croyances.
Il est donc grand temps de faire le point sur la question.

Les courbatures, qu’est ce que c’est ?

Les courbatures, se sont des douleurs musculaires diffuses apparaissant dans les 12 à 48 heures suivant une activité physique inhabituelle.
J’ai bien dit inhabituelle, cela signifie donc qu’elles ne touchent pas uniquement les personnes débutantes ou les personnes qui se remettent au sport.
Un sportif de haut niveau ressentira aussi des courbatures après un entrainement particulièrement intensif.
Nous sommes donc tous égaux face aux courbatures, que l’on s’appelle Usain Bolt ou que l’on monte sur un rameur pour la première fois !

Autre point équitable : elles disparaissent pour tout le monde, au bout de 2 à 5 jours suivant leurs apparitions.
L’idée reçue la plus répandue au sujet des courbatures est probablement le fait qu’elles soient dues à une accumulation d’acide lactique dans les muscles.
Cette explication a aujourd’hui été largement réfutée  par la science
L’acide lactique est en revanche bien responsable de douleurs musculaires pendant l’effort, mais est éliminé au bout d’une heure maximum après l’arrêt de l’exercice.

On sait aujourd’hui que les courbatures sont dues uniquement à des micro lésions des muscles, et ces micro lésions sont elles directement liées à la manière dont le muscle se contracte pendant l’exercice.

Une petite explication s’impose. En effet, les contractions musculaires peuvent être de deux types :

  • Les contractons isométriques: le muscle se contracte mais ne se déforme pas. C’est grâce à ce type de contraction que l’on peut se tenir debout  ou maintenir une positon.
  • Les contractions isotoniques, qui nous permettent de nous mouvoir, le muscle s’allonge ou se raccourci

Les micro lésions se forment lors de contractions isotoniques en étirement, ce qui a comme principale conséquence de déclencher des réactions inflammatoires douloureuses mais qui sont néanmoins  indispensables à la réparation musculaire.
Les courbatures sont donc un phénomène naturel parfaitement normal qui permet au muscle de s’habituer à l’exercice physique.
Le temps de réaction est dû au temps que met la réaction inflammatoire pour s’installer.

Un dernier point qu’il est important d’aborder, ce sont les effets « invisibles » des courbatures. En effet, les courbatures sont aussi responsables de symptômes beaucoup moins marqués que l’inflation mais qu’il est utile de prendre en considération comme, par exemple, une diminution de la force musculaire estimée à environ 40%. On observe aussi un mouvement moins précis dû au manque de souplesse autour des articulations ou une légère maladresse et ce, jusqu’à 10 jours suivant l’exercice, mais sans douleur donc sans s’en rendre compte donc attention : risque de blessure élevé !

Comment éliminer vos courbatures ?

On entend parfois dire que faire du sport sur des courbatures aide à éliminer les courbatures. Là encore, il s’agit d’une idée reçue! Faire de l’exercice pour faire disparaitre des courbatures ne fera que rajouter des microlésions sur des microlésions et sera strictement inutile.

Au risque d’en décevoir certains, on est obligé de conclure qu’il n’y a RIEN à l’heure actuelle qui permette d’éliminer ou de diminuer les courbatures.

Vraiment rien pour diminuer les courbatures ? Echauffement ? Alimentation ? S’hydrater ? Etirements ? Sauna ? Hammam ? Et non ! Toutes ces choses sont importantes ou bonnes pour le corps mais n’ont malheureusement  aucun effet sur les courbatures.

Alors, même si la motivation de l’été est à son paroxysme, dépensez vous avec modération, soyez progressif et reposez vous ! N’oubliez pas que le principale doit rester le plaisir et que dans tout sport la patience et la rigueur finiront toujours par récompenser vos efforts !

Laisser un commentaire